Eleventy Polo naturel et librement qxZdv

caiubIo6ZZ
Eleventy Polo naturel et librement qxZdv
  • Made in Italy
    Article d'origine italienne, l'assurance de la qualité et la créativité.
  • composition
    100% coton
  • détails
    coton denim, jersey, monocolore, col roulé, manches courtes, aucune application, fermeture avant, fermeture bouton, petite taille
Eleventy Polo naturel et librement qxZdv

TENNIS .FR

Panier 0 Produit Produits (vide)

Produit ajouté au panier avec succès

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.

Total produits TTC
Frais de portTTC Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander
Catégories

Infos utiles

Nos horaires

Du lundi au jeudide 8h30 à 12h30 et de 14h à 18h et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h à 17h30

Standard

0386940004

Urgence Constat

06 02 15 52 83

Nous localiser

9 Rue du 24 Août - BP 363 89006 Auxerre

Plan d'accès à l'Étude

En 2015 plus de 2 674 000 décisions ont été prises en matière civile et commerciale.

Lors d’un conflit porté devant les tribunaux, il n’est pas rare que votre adversaire refuse l’exécution de la décision judiciaire rendue votre faveur. Les Huissiers de justice sont compétents en la matière et interviennent pour faire respecter la décision et préserver l’ensemble de vos droits et de vos intérêts .

faire respecter la décision préserver l’ensemble de vos droits et de vos intérêts

«Seuls peuvent procéder à l'exécution forcée et aux saisies conservatoires les Huissiers de Justice chargés de l'exécution» , Article L 122-1 du Code des Procédures Civiles d’Exécution

C’est par cette compétence exclusive que les Huissiers de Justice détiennent la capacité exécutoire de contraindre votre adversaire à l’exécution des décisions rendues par la justice. Me CLINARD et Me PASSET s’engagent à faire exécuter les décisions judiciaires et administratives qui contraignent votre débiteur.

capacité exécutoire Me CLINARD et Me PASSET
Verser une somme d'argent,
Donner ou restituer un bien meuble ou immeuble,
Faire ou ne pas faire quelque chose

Certains moyens d’expertise nous permettent d’obtenir des indices et des informations sur l’état et le contenu du patrimoine de la partie adverse.

Evaluation de la bonne foi de votre opposant à exécuter la décision qui vous est favorable,
Recherche des coordonnées bancaires , nom de l’employeur, auprès des établissements bancaires et auprès de certaines administrations,
Étude de pour recenser les biens appartenant à votre débiteur pour estimer sa solvabilité mobilière .

Il existe différentes procédures, nous choisirons avec vous, celle qui est le plus adaptée à votre situation.

Mise à jour à 02h50

Les infos de la République Démocratique du Congo

Société › Actualité

Société

En ce moment

Publié le 03.05.2018 à 14h38 par Emmanuelle Omondo

La décision du Premier ministre Bruno Tshibala interdisant la vente, la commercialisation et l’utilisation des emballages en matières plastiques entre en vigueur le 30 juin prochain.

Cette interdiction risque d’affecter une grande partie des ménages du pays. Pour cause, plus de la moitié de la population habitant les grandes villes du pays utilisent au quotidien de manière directe ou indirecte ces emballages plastiques et d’autres matières en plastique. Sur terrain, la population semble inquiète par l’absence d’une alternative, vu le niveau que représentent les transactions liées à cette activité. A Kinshasa par exemple, la vente de l’eau en sachet appelée communément «Eau Pure» nourrissent bon nombre de familles et s’impose comme l’économie de base de plusieurs ménages. La vente de l’eau et des boissons non-alcoolisées dans des bouteilles en plastique prend aussi une grande partie dans le commerce du Congolais moyen.

« Pour elle, le gouvernement doit trouver une solution pour leur permettre de continuer à exercer leur métier sans problème. «», ajoute-t-elle. Dans la commune de Lemba, Mattieu Kasongo propriétaire d’une boutique de son coté, souhaite que les autorités de prennent cette décision en tenant compte des conséquences directes qu’elle pourrait entraîner. «».

Le commerce effectué sur base des emballages en plastique dépasse un millions de dollars USD par jour, rien que dans la ville de Kinshasa. Pour l’économiste, Nzau Wa Nzau Joseph, chef des travaux à l’université Bel Campus de Kinshasa, il est difficile de quantifier pour le moment le niveau des transactions effectuées avec les emballages en plastique. Selon lui, cette décision du Premier ministre est importante dans la mesure où les déchets en plastiques contribuent énormément à la destruction de l’environnement en RDC.

emballages en plastique

Tags : Bruno Tshibala | emballages plastiques | Kinshasa | Nzau Wa Nzau

Sponsored Links Sponsored Links
Promoted Links Promoted Links
ShoeDazzle
Undo
The Weekly Brief | Mack Weldon
Undo
WorldLifestyle
Undo
Tophatter
Undo
California Earthquake Authority
Undo
EternalLifeStyle
Undo
Quicken Loans NMLS#3030
Undo
Mattress | Sponsored Links
Undo
by Taboola by Taboola

À LIRE AUSSI

L’Info en continu
Toute l’info en continu

Leila Zerrougui, cheffe de la MONUSCO, multiplie les rencontres dans le c...

Stage de dernières révisions Brevet / Bac pour mettre toutes les chances de son côté
Stage de dernières révisions Brevet / Bac

ENJEUX ET CONFLITS DANS LE MONDE APRÈS 1989

Cette vidéo est disponible dans les programmes suivants

> Histoire-Géographie > Le monde depuis 1945 Enjeux et conflits dans le monde depuis 1989 > Histoire-Géographie > Le monde depuis 1945 L'incontournable du chapitre

1989 , date de la chute du mur de Berlin , est la date retenue comme la fin de la Guerre froide . La question qu’on se pose est, comment va le monde depuis la fin de la Guerre froide et du monde bipolaire. Vivons-nous dans un monde plus sûr, débarrassé de la guerre, depuis que le grand affrontement Est-Ouest est terminé ?

I. Une nouvelle organisation du monde

Après 1989 et l’effondrement du communisme soviétique, c’est la fin de l’ordre bipolaire. Il n’y a plus qu’un seul pôle, le pôle américain . On parle alors d’ hyperpuissance pour qualifier les États-Unis. C’est en tout cas la seule puissance dominatrice dans le monde durant cette décennie des années 1990 . On a alorsl’illusion qu’on entre dans une nouvelle période, où le droit international va pouvoir s’appliquer sous l’autorité de l’ ONU qui va pouvoir pleinement assumer sa mission. Mais aussi qu’on entre dans un nouvel ordre international débarrassé de la menace d’un conflit entre États-Unis et URSS.

Même si les États-Unis restent la puissance ultra-dominante de cette période, on entre dans un monde multipolaire où d’autres puissances émergent et aspirent à jouer un rôle politique et militaire sur la scène internationale. Quelles sont ces puissances ?

Il y a un certain nombre de pays des Suds , ces pays qu’on disait en développement comme le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Inde, la Chine qui émergent à cette époque, et qui avec la Russie forment ce que l’on appelle les BRICS , c’est-à-dire des pays qui s’efforcent à faire contrepoids aux États-Unis. La puissance tend à se déplacer en Asie du Sud-Es t avec le pôle chinois , mais aussi avec d’autres États de cette partie du monde qui connaissent un développement rapide très important. L’organisation du monde tend donc à évoluer d’un système bipolaire à un système plus complexe.

II. La persistance des conflits

Contrairement aux espoirs formulés au début des années 1990, la paix n’a pas été instaurée dans le monde de manière définitive et deux exemples de régions instables dans le monde sont des facteurs de risques pour les populations qui y vivent mais aussi pour la planète tout entière.

Le Moyen-Orient :

Depuis les attentats du 11 septembre 2001 qui ont frappé les États-Unis, cette région est visée par les États-Unis comme une région propice à la déstabilisation du monde. En 2001, les États-Unis interviennent en Afghanistan pour venger les attentats du 11 septembre. Puis en 2003, ils entrent en Irak , après que le président George Bush a déterminé un «Axe du Mal» auquel appartiennent deux États : l’Irak et l’Iran. A partir de cette intervention américaine certainement maladroite, la région a été fortement déstabilisée , ce qui a permis l’émergence d’un terrorisme islamique . Initialement, Al-Qaïda était positionnée dans la région, aujourd’hui, c’est Daech . Daech a la capacité d’effectuer des attentats au Moyen-Orient, touchant d’abord les populations locales qui en sont les premières victimes, mais aussi de se projeter hors de ses frontières et perpétrer des attentats comme ceux que la France a connu en 2015 .

A cela s’ajoute les Printemps arabes de 2011. La région est donc très instable aujourd’hui, et est un enjeu extrêmement important pour l’avenir du monde.

L’Afrique :

L’Afrique à partir de la fin des années 1960 est décolonisée, mais cela n’a pas apporté la paix.

Il existe de nombreux foyers de conflit qui sont essentiellement des guerres civiles , c’est-à-dire qu’elles touchent les populations à l’intérieur des États.

L’Afrique est également devenue un lieu d’implantation de la menace islamique puisque des groupes islamiques sont installés dans le Sahel, au sud du Sahara ainsi que dans le nord-est du Nigéria et finalement forme la queue de l’ arc des crises qui rejoint le Moyen-Orient, zone la plus instable du monde.

A ces problèmes politiques s’ajoutent, dans le cas de l’Afrique, des problèmes de mal-développement . L’Afrique est riche en ressources , mais celles-ci sont souvent accaparées par la corruption ou mal-gérées dans des économies de rente peu diversifiées. Elles ne contribuent donc pas à l’augmentation du niveau de vie des populations, qui croissent par ailleurs de manière extrêmement rapide. Le problème démographique n’a pas été réglé et c’est un enjeu majeur aujourd’hui.

On constate que l’Afrique est le continent des États les plus pauvres . Les Pays les Moins Avancés (PMA) se trouvent majoritairement en Afrique et il y a souvent la combinaison d’une grande pauvreté et d’une grande instabilité politique , ce qui explique que les pays de la corne de l’Afrique (Somalie, Ethiopie) ne parviennent pas à maintenir l’organisation politique de leurs États et à sécuriser leurs côtes . Cela permet à la piraterie , un phénomène réapparu ces dernières années, de prospérer dans cette partie des océans.

Conclusion : Le monde n’est pas plus sûr qu’il ne l’était à l’époque de la Guerre froide, c’est tout du moins un monde beaucoup plus complexe. Néanmoins, il y a moins de conflits aujourd’hui qu’il y en avait à l’époque des tensions Est-Ouest. La différence est que ces conflits sont plus visibles puisqu’à travers les médias , les réseaux sociaux, on en est informé immédiatement et on a le sentiment que ces conflits sont partout alors qu’ils ont tendance à diminuer depuis la Guerre froide.

Connectez vous pour laisser un commentaire Connexion

livre propre

liens utiles

opinions

blog d’editeur

blog de l’editeur, articles récents

  • No comments have been published yet.